A Pascal,

Publié le par Shaliane

Briques rouges et pierres ivoires,
Orangées au couchant se mirent,
En l'étang, nénuphars miroirs.

Ton ombre , au soleil déclinant,
S'allonge alanguie, infidèle,
A ton image de titan.

Ta forêt aux chênes centenaires,
N'est plus qu'un bruissement sourd,
Où se fondent les murmures des cerfs.

Une nuit noire t'envahit,
Adieu La Frogerie,
Tu n'es plus mienne, il est parti...

Publié dans Les poemes de Simone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article