Le petit Paul

Publié le par Shaliane


 


 

Le petit Paul

 

Le petit Paul  a toujours une parole,

Si douce à la bouche et si tendre à l’oreille.

Quand à ma caresse, son regard s’éveille,

S’y constellent mille étoiles d’or, petit Paul.

 

Souvent il m’appelle, de petits noms affectueux :

« Dis Mamouche, un bisou ou deux, si on sontaient heureux ? »

Alors, il n’est de plus grand bonheur que ses bras,

Mariés à moi, l’espace d’un instant. Mais voilà,

 

Parfois, il est le puits sans fond où s’abîment

De telles pensées que je ne saurais comprendre,

 Oh monde douloureux ! Serait-ce moi qui engendre

Ce malheur en ton cœur, cette tristesse en tes rimes ?

 

Pour survivre, petit Paul, jamais ne te lasse :

Des mélodies infinies glissant avec grâce

Des senteurs exquises savourées au hasard, 

De ta pensée aiguisée aux finesses de ton art.

 

 

 
 

 
 

  
 

  

Publié dans Les poemes de Simone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stellamaris 09/05/2008 14:41

Encore un magnifique poème qui montre une profonde sensibilité, c'est un bonheur de te lire

Shaliane 09/05/2008 14:42


Merci merci je vais écrire encore plus à présent!
je pars deux jours (écrire) à bientôt!


scoobydu41 30/04/2008 21:24

les enfants nous rendent au centuple l'amour qu"on leur donne.
Si je peux me permettre cette couleur est dure à lire(en tout cas pour moi)

Shaliane 30/04/2008 21:33


Merci+++ ça y est j'ai changé de bleu, la police aussi est un peu tortueuse à voir. Entre temps du coup je suis passée par ton livre d'or!


Moun 26/04/2008 16:17

Shaliane,
Heureusement qu'il est là ce petit Paul comme une lueur qui brille d'avenir, qui devient petite lueur quand tu es au fond du puits !
Bien sûr, joli conseil que tu lui donnes mais la vie à ses embûches et Petit Paul aura aussi les genoux écorchés... quand il avancera sur le chemin de la vie ! En attendant, c'est à nous les "grands" de lui donner la main, de lui apprendre le bonheur !
A bientôt