Idéal

Publié le par Shaliane

Soudain, elle retentit, et m’oppresse un instant.

La conscience endormie, embrumée d’un sommeil,

Qui retient prisonnier ; j’ai le cœur palpitant,

De ce rôle à jouer, idéal sans pareil.

 

 

Cet appel que j’attends, réveille mes instincts,

D’un clairon rugissant, comme le son du devoir.

Quel désir ambigu anime mes desseins ?

Autrefois abattu, il se nourrit d’espoir,

 

 

Ecrivant son destin, de sang et de courage.

Quand sonne le tocsin, se gonfle la bannière,

De rares exaltés, ne supportant l’outrage,

Des hommes égarés, que la mort indiffère.

 

 

Quelle chevalerie peut exister encore ?

Quand luttent sans merci, les sombres charognards,

S’éveillent les héros, que le pouvoir ignore,

Que se lèvent bien haut, Couleurs et étendards.

Publié dans Les poemes de Simone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

van den Broek Veronique 30/12/2008 19:04

Rien depuis fin novembre? Tu nous manques, Shaliane!

Shaliane 04/01/2009 11:35


A peine ton mail lu j'ai pu clore mon dernier poème... merci!
Biz


Theo 23/12/2008 19:03

L'esprit chevaleresque, l'idéal ... Où ont-ils migré ? Ou bien n'était-ce que des fariboles ? Un texte qui se révolte contre l'égoïsme et le matérialisme ambiant ...
J'espère que la magie de Noël opère encore cependant, ailleurs que dans les tiroirs-caisses, et je te souhaite de belles et douces fêtes, Shaliane.

Amicalement

Shaliane 04/01/2009 11:35


Un grand merci à toi de passer me lire de temps à autres, j'apprécie beaucoup
Très bonne année en poésie
Amicalement


van den Broek Veronique 17/11/2008 18:16

Et sur la bravoure des pompiers!!! J'espère que certains d'entre eux lisent... Bises

Shaliane 04/01/2009 11:34


Merci Véro, en effet il faut le savoir pour le trouver entre les lignes...
Bises


stellamaris 16/11/2008 18:53

Un bien beau poème sur la soif de justice ! Bises.

Shaliane 04/01/2009 11:33


Merci de votre fidélité et surtout une excellente année poétique!
Amitiés